Extrait du discours de lancement de campagne

17/10/2019 - Salle Anatole France

Rénovation de la ville

Notre deuxième objectif est de poursuivre la rénovation de la ville

  • D’abord en menant le plan lumière jusqu’à son terme, parce que le changement de l’éclairage permet une meilleure sécurité et des économies de consommation d’électricité : moins 20% en 4 ans.
  • De concert avec ce plan lumière, nous lancerons un plan trottoirs pour doter toutes les rues qui en sont dépourvues et refaire les trottoirs existants, qui pour certains représentent un danger à chaque pas. Il s’agit-là d’une véritable revendication de nos concitoyens. Ces travaux auront pour objectif de sécuriser la circulation piétonne, d’améliorer le cadre de vie et la propreté de la ville, et de mettre en place des circulations adaptées aux personnes à mobilité réduite. La route et les trottoirs sont des espaces partagés par tous qui doivent nous permettre de nous déplacer en toute sécurité.
  • Après la rénovation de la ligne Sarlat-Bergerac-Libourne, un véritable succès mené par les élus de la vallée de la Dordogne, nous lancerons la rénovation du quartier de la Gare composé, entre autres, de bâtiments à l’abandon (Sernam, Institut du Tabac…) situés à proximité du centre-ville et de Pombonne. Nous avons les outils pour cette rénovation : Urbalys Habitat (la ville a su garder sa SEM), l’EPF, la CAB et la région en soutien, grâce au contrat de dynamisation et de cohésion territoriale signé en juillet dernier et souhaitant, entre autres, développer l’économie résidentielle. Nous le savons, la nouvelle ligne ferroviaire va attirer des personnes qui trouveront à Bergerac un lieu apaisé et financièrement abordable.
  • Nous souhaitons la prise en compte de tous les quartiers, par des actions d’aménagement : liés à la sécurité, au développement économique au mieux vivre ensemble. Par exemple sur le quartier nord avec la création d’un lieu de vie où commerces et vie associative seront source d’animation. Nous travaillerons sur l’isolement social des seniors qui nous rappelle, qu’à tout âge, le confinement est néfaste pour le bien être d’une personne.
  • Nous œuvrerons pour la mise en place d’un nouveau dispositif « Un projet pour mon quartier » pour redynamiser les quartiers tout en mobilisant les habitants. Ce dispositif permettra l’accompagnement de proximité pour créer des activités et des aménagements, la mise en place d’associations de locataires, la mise à disposition de locaux partagés. Nous ferons des habitants les acteurs de leurs quartiers !
  • Puis nous continuerons à moderniser notre ville à travers le numérique et en faisant un effort sur le mobilier urbain : borne wifi, équipements liés à la propreté.
  • Enfin, poursuivre la rénovation de la ville, c’est continuer le désenclavement du Bergeracois avec nos partenaires le Grand Périgueux, le département, la région et la Chambre de Commerce et d’Industrie pour l’aéroport qui accueille chaque année près de 300 000 passagers et apporte (selon les sources de la Chambre de Commerce et d’Industrie) près de 150 millions d’euros de retombées économiques annuelles, une vraie manne pour le tourisme en Dordogne. Au sein du Syndicat Mixte Air Dordogne nous œuvrerons pour un développement de lignes aériennes vers de nouvelles destinations.
    Ce travail partenarial avec la ville, la CAB, le Grand Périgueux, le département et la région nous devrons le continuer pour accompagner le projet de la 2 x 2 voies de la RN21 entre Bergerac et Périgueux.